Rhinoplastie ethnique Tunisie

Rhinoplastie ethnique et rhinoplastie traditionnelle : Quelles différences

La rhinoplastie ethnique est pratiquée sur des non-caucasiens c’est-à-dire que des personnes dont la physionomie n’est pas typiquement européenne. Désormais, les gens s’efforcent de préserver leur identité ethnique lorsqu’ils subissent des interventions de chirurgie plastique, et particulièrement la rhinoplastie. Pourtant, la plupart des chirurgiens plasticiens qui pratiquent la chirurgie du nez, mettent l’accent sur un nez de type « caucasien ». Ces chirurgiens ne tiennent pas compte du fait que les nez diffèrent selon l’origine ethnique et ont des caractéristiques uniques que les patients veulent garder après la chirurgie.

Les proportions nasales idéales se basent généralement et même toujours sur des femmes blanches caucasiennes et, à cause des médias, la plupart des personnes non blanches ont adopté des normes occidentalisées pour la rhinoplastie. Les normes de beauté ont pourtant évolué, et elles sont de plus en plus définies par des normes multiculturelles. La tendance actuelle est d’améliorer les caractéristiques du nez tout en conservant un aspect ethnique. C’est pour cela que la nouvelle technique de rhinoplastie pour les non-caucasiens est appelée rhinoplastie ethnique.

Intérêt de la rhinoplastie ethnique

Nul ne peut nier que les personnes d’ethnies différentes ont des caractéristiques faciales uniques qui définissent leur appartenance. Mais la chirurgie primaire de rhinoplastie ne tient jamais compte de ces caractéristiques et, en tant que telle, elle ne va pas aider les patientes non blanches à obtenir les meilleurs résultats possibles pour une rhinoplastie.

Grâce à la rhinoplastie ethnique, les personnes de toutes les régions du monde peuvent profiter de traitements de rhinoplastie médicale personnalisés. De plus, la rhinoplastie aide les patientes à améliorer leur apparence faciale sans les forcer à sacrifier les caractéristiques uniques généralement associées à leur origine ethnique.

Il existe d’énormes différences entre les différents groupes ethniques et des variations importantes au sein d’un même groupe ethnique de patientes. Pour mieux comprendre l’intérêt d’une rhinoplastie non caucasienne, voici les caractéristiques à considérer pour les chirurgiens et les patients pour différencier les caractéristiques de chaque ethnie :

  • Les Caucasiens : Anglo-Saxon, Germanique, Latin (Grec, Romain, Français), Slave, Méditerranéen, Afro-Américain
  • Les asiatiques : Nord-Américain, Coréen, Chinois, Japonais, Philippin
  • Les moyen-Orientaux : Persan/Iranien, Arabe, Indien, Pakistanais, Pakistanais
  • Les hispaniques : Castillan, Mexicain Américain

Rhinoplastie ethnique pour la préservation de l’identité ethnique

Il est vraiment essentiel pour toutes les patientes de constater après l’intervention un résultat esthétique équilibré qui préserve l’identité ethnique. Le chirurgien esthétique doit donc connaître les variations de l’anatomie faciale et nasale et notamment être à l’écoute des besoins de la patiente. Dans certains cas, le résultat esthétique désiré est totalement différent de ses traits ethniques. Il est essentiel de ne pas enfermer la patiente dans une catégorie générique de rhinoplastie et l’apparence esthétique du nez doit être en harmonie avec les traits raciaux du patient.

Dans la pratique, il y a des différences il a donc été noté plusieurs tendances ayant affecté les non-Caucasiens qui cherchent à remodeler leur nez. La population asiatique désire plutôt un nez plus occidentalisé. La population hispanique quant à elle souhaite généralement des nez plus fins, mais pas nécessairement plus gros.

Les non-Caucasiens qui se présentent pour une rhinoplastie de reprise et ils sont de plus en plus nombreux ont généralement l’impression d’avoir perdu leur identité ethnique après une rhinoplastie primaire en raison d’un profil trop différent. De ce fait, la création d’un nez ethniquement approprié est une considération de la plus haute importance à prendre en considération pendant la rhinoplastie chez les patientes non blanches. C’est au chirurgien plasticien pendant la première consultation de porter une attention particulière à ces questions.

Rhinoplastie ethnique : les différentes étapes

Avant l’opération

Une rhinoplastie ethnique est pratiquée sous anesthésie générale. Par contre il y a lieu de savoir qu’il faut absolument suivre tout un ensemble de directives spécifiques avant l’intervention y compris le fait de prendre une douche avec un savon antimicrobien la veille de l’opération. Par contre, il ne faut pas appliquer de lotions, de crèmes ou de sérums sur le visage. Il faut rester au jeun au moins 12 heures avant l’intervention. Dans le cas où la nourriture reste dans l’estomac, cela peut créer un risque d’aspiration lorsque le contenu de l’estomac est expulsé directement dans la trachée.

Si vous fumez ou buvez, il y a lieu de s’abstenir pendant au moins 24 heures avant et 48 heures après la rhinoplastie du nez ethnique. Si c’est possible, il est clairement recommandé d’arrêter complètement de fumer. Ces deux substances augmentent le risque de saignements excessifs et de complications. Vous devrez répéter la douche antimicrobienne le matin de l’opération.

L’intervention proprement dite

Étape 1 – L’anesthésie
Des médicaments sont administrés au patient pour un véritable  confort pendant l’intervention. Les choix comprennent la sédation intraveineuse ou l’anesthésie générale. C’est au chirurgien de choisir la meilleure alternative.

Étape 2 – L’incision
La rhinoplastie est pratiquée selon une procédure fermée, c’est-à-dire que les incisions sont cachées à l’intérieur du nez, ou par une procédure ouverte, où une incision est faite à travers la columelle. Grâce à ces incisions, la peau qui recouvre les os et les cartilages du nez est légèrement soulevée, ce qui permet un accès plus facile à la structure du nez.

Étape 3 – Remodelage de la structure du nez
Un nez trop grand va pouvoir être réduit en enlevant l’os ou le cartilage. Parfois, la chirurgie du nez peut demander l’ajout de greffons de cartilage. Le plus souvent, le cartilage de la cloison nasale qui est utilisé, sinon c’est le cartilage de l’oreille ou, plus rarement, une section de cartilage des côtes

Étape 4 – Correction d’une déviation de la cloison nasale
Si le septum est dévié, il pourra être redressé et les saillies à l’intérieur du nez seront réduites pour améliorer la respiration.

Étape 5 – Fermeture de l’incision
Une fois la structure sous-jacente du nez bien sculptée et  la forme souhaitée obtenue, la peau et les tissus nasaux sont redrapés et les incisions fermées. Des incisions supplémentaires peuvent être placées dans les plis naturels des narines pour modifier leur taille.

Étape 6 – Le résultat
Pendant quelques jours, des attelles et des compresses de gaze vont donc soutenir le nez dès qu’il commence à guérir.

Pour tout patient non-caucasien, le but d’une rhinoplastie ethnique est de donner un nouveau nez sans pour autant perdre son identité ethnique. Pendant la rhinoplastie ethnique Tunisie, le chirurgien fait les changements au nez sans les faire entrer en conflit avec les autres traits ethniques du visage.

Contactez-nous pour en savoir plus !

Categories:

Posted by admin

rhinoplastie en Tunisie
chirurgie nez Tunisie